Beaucoup d'amour et quelques cendres
EAN13
9782702188958
ISBN
978-2-7021-8895-8
Éditeur
Calmann-Lévy
Date de publication
Collection
Littérature française (1)
Nombre de pages
300
Dimensions
21,5 x 13,7 x 3 cm
Poids
430 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Beaucoup d'amour et quelques cendres

De

Calmann-Lévy

Littérature française

Offres

Autre version disponible

MYSTÈRE, AVENTURE, HUMOUR ET LARMES…
UN NOUVEAU ROMAN MAGISTRAL D’ÉMOTION SIGNÉ JULIEN SANDREL
 
Lucia, Hortense, Joséphine, Arsène, Max.
Cinq inconnus qui n’auraient jamais dû se rencontrer, mais qui ont reçu la même invitation, aussi excitante qu’inattendue, pour une mystérieuse chasse au trésor à travers la Californie.
 
Lucia est une étudiante enceinte de quatre mois, Hortense une quadra aux prises avec un maître chanteur, Joséphine et Arsène forment un couple de retraités fantasque, Max exerce l’étrange métier de « disperseur de cendres » des défunts…
 
Tous les cinq se retrouvent sur le tarmac de l’aéroport de San Francisco, où les accueille Jim, qui sera leur guide tout au long du voyage.
 
Très vite, des détails vont dérailler. Et ce voyage qui s’annonçait comme une parenthèse de rêve va se révéler beaucoup plus déstabilisant que prévu.
 
Et s’il ne s’agissait pas d’un simple jeu ?
 
Au bout de l’aventure, un trésor les attend, qui ne ressemblera en rien à ce qu’ils imaginaient… Il y aura quelques larmes.
Et beaucoup d’amour.
 
En explorant la rédemption et l’amour sous toutes ses formes, Julien Sandrel nous offre ici un nouveau roman d’une grande intensité, au dénouement bouleversant
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Libraire)
19 avril 2024

Beaucoup d'amour et quelques cendres

Après une nuit chez son petit ami du moment, Lucia, étudiante en lettres à Barcelone, au caractère joyeux et le pour moins affirmé, a rendez-vous avec ses deux colocataires dans un café. Aussitôt arrivée, elle sent un certain malaise. L'un ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Julien Sandrel